jeudi 11 novembre 2010

BOUCLE AUTOUR DU MAS VIEUX ST ANTONIN

Dimanche 7 novembre,
la météo est plutôt détestable ce matin mais c'est décidé je part sur Pamiers faire une boucle d'environ 7 kilomètres 200m D+.
Celle ci débute sur un parking situé au bout de la rue de suite à droite après le pont neuf . De nombreux panneaux signalent "Cailloup" autre nom de mas vieux Saint Antonin et des balise rouge et blanche indiquent le chemin de grande randonnée GR78 , chemin de Saint Jacques de Compostelle dit "voie du piémont pyrénéen" et c'est cette itinéraire que je vais suivre aujourd'hui.


Cailloup sous le soleil
Je suis tout d'abord  une large piste puis une balise rouge et blanche m'invite à prendre un sentier en sous bois sur ma gauche, il rejoint bien vite la piste qui devient progressivement herbeuse. La piste rejoint la rive gauche de l'Ariège et bientôt le bâtiment de Mas vieux se profile. Des grilles de fer barrent les issues de l'église dont l'architecture intérieure semble tout aussi intéressante que l'extérieure.
Un jardin médiéval avec quelques arbres fruitiers complète le site.
Un piquet de bois supporte des panneaux indiquant les distances avec les villes étapes de la voie de piémont.



La fin de la grimpette
 Le chemin suit toujours l 'Ariège et la pente commence à augmenter puis après un courbe à droite se met à grimper franchement avant de pénétrer dans le bois après un virage à gauche. Les balises sont toujours présent et maintenant la pente est très forte et pour corser le tout très glissante. certains panneaux différencient les sentiers équestres des sentiers pédestres.Le sentier continue de monter et moi avec, mais après un virage sur la droite je comprend que je touche touche la fin du raidillon
Une fois en haut du sentier j'arrive sur une large piste que je vais suivre aprés avoir laissé le GR78 sur ma droite, jusqu'à son intersection avec une route goudronnée. La, je prend cette route à ma droite et je la suis en direction du nord jusqu'à la table d'orientation ou une halte aujourd'hui ne sera pas nécessaire. Par beau temps la vue sur la chaine des Pyrénées y est magnifique et mérite une pause contemplative .En bas dans la plaine s'étend la ville de Pamiers.

Vue sur Pamiers

Un peu après la table d'orientation un petit chemin sur notre droite avec une balise jaune indiquant Pamiers nous montre le chemin du retour. le chemin passe entre deux clôtures électrique parquant quelques moutons, des chien gardent leurs territoire en aboyant. Le chemin remonte puis offre une vue sur la terrasse abrupte et terreuse ou l'on peut voir le travail de l'érosion. le chemin tourne à angle droit sur la droite et rentre dans un sous bois qui donne l'impression d'avoir été engazonné!

La descente engazonnée

De la s'amorce une superbe descente mais qui demande une grande prudence car elle est boueuse et très très glissante, l'an passé j'ai perdu le contrôle sur plus de vingt mètres et me suis ramassé sur les fesse un peu violemment (les risques du métier).
Plus je vais vers le bas et plus le sentier glisse, non loin d'un passerelle de bois c'est "holliday on ice" en plus drôle, les arbres sont les bien venus pour servir de ralentisseurs.Aprés avoir franchi le ruisseau le chemin retrouve un profil horizontal et me ramèneà la route départementale que je suivrai sur la droite jusqu'au chemin qui me conduit à mon point de départ la boucle est bouclée vite au sec et au chaud.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire